Depuis qu’on a fait le pari Belcenter, on ne l’a pas regretté !

Après des expériences désastreuses avec deux opérateurs sur ses autres sites, Le Pain d’Antan a pu compter sur Belcenter pour l’ouverture et la fourniture sans accroc de ses 3 nouveaux points de vente à Fosses-la-ville, Remouchamps et Wezembeek-Oppem. L’expérience est tellement concluante qu’il a décidé de transférer tous ses contrats à terme.

Scroller vers le bas

Le Pain d’Antan est un artisan de la boulangerie, de la pâtisserie et de la chocolaterie en expansion. L’entreprise créée par Hafedh Ben Naceur rejoint par son frère Aymen Ben Naceur compte aujourd’hui quelque 100 collaborateurs pour 10 points de vente en Wallonie et en Brabant Flamand. Des accès internet sans interruption et des solutions de téléphonie sans faille sont aussi importants pour leur business que les matières premières de haute qualité utilisées dans leurs ateliers.

Des centraux téléphoniques fiables et gérables facilement

« Pour que les boutiques fonctionnent, nous avons notamment besoin de centraux téléphoniques fiables avec un call flow facilement gérable. De cette manière, le client est dirigé vers une messagerie spécifique s’il y a trop d’attente ou s’il souhaite déposer une commande en ligne. Et il est accueilli par un message spécifique si le magasin est fermé, comme le premier de l’an, ou avec une petite musique pour Noël. Cela peut sembler basique. Pourtant, nous n’avons jamais réussi à obtenir ce service sans erreur dommageable avec nos précédents partenaires », témoigne Aymen Ben Naceur, CFO au Pain d’Antan.

« Concentrez-vous sur votre business, on s’occupe du reste »

Il y a un an, Belcenter est entré dans la danse avec un engagement ferme : « concentrez-vous sur votre business et on s’occupe du reste », résume Nicolas Servais, contact commercial au sein de Belcenter. « On a compris quel était le besoin précis du Pain d’Antan, ce qu’il ne voulait pas reproduire et on savait comment les conseiller pour lui éviter de devoir se répéter. Nos clients n’ont pas le temps de s’occuper des détails de leurs solutions en télécommunications. Ils peuvent se reposer sur nous pour cela avec une garantie d’intervention rapide », poursuit celui qui se révèle bien plus qu’un commercial.

Réactivité, qualité du service, professionnalisme

En continuant de grandir, l’artisan boulanger, pâtissier et chocolatier avait aussi besoin d’un partenaire fiable dans la durée. « On a eu beau se renseigner auparavant avec les autres opérateurs, on n’a eu que des ennuis, jusqu’au litige. Depuis qu’on a fait le pari Belcenter, on ne l’a pas regretté.  Ils avaient l’air sérieux et dynamiques. On a pu se réjouir depuis de leur réactivité, de la qualité du suivi, et de leur véritable professionnalisme. L’idée, c’est de faire passer l’ensemble de la flotte chez Belcenter pour être encore plus serein à l’avenir », annonce Aymen Ben Naceur.

Sans connectivité, pas de caisse ni de solution de paiement

Marqué par les mauvaises expériences passées, il se souvient avoir eu des cheveux blancs lorsque la toute nouvelle implantation de Wezembeek-Oppem n’était pas connectée à internet la veille de l’ouverture. « Il ne nous faut pas du très haut débit, mais une connexion avec une faible latence. Si on n’a pas internet, les caisses enregistreuses ne fonctionnent pas, le personnel est en stress et les files s’allongent pendant que le travail doit passer en mode manuel : c’est un scénario catastrophe. Sans oublier les problèmes engendrés en production », explique le CFO du Pain d’Antan.

A chaque fois, une réponse rapide et pertinente

La réaction a été immédiate : Nicolas Servais s’est déplacé le dimanche matin pour résoudre le problème  avec l’appui du service technique, disponible 24×7. Ensemble, ils ont solutionné le couac technique. « Les petits soucis que nous avons rencontré depuis le début de la collaboration n’étaient pas forcément de leur faute, mais Belcenter a fourni, à chaque fois, une réponse rapide et pertinente. Cette flexibilité, c’est une qualité majeure attendue de la part de nos fournisseurs. Quand on a un problème de four le dimanche à 3h du matin alors que nos équipes fabriquent les croissants et petits pains, on ne va pas attendre lundi pour réagir ».

Les deux partenaires sont ravis de la relation qui s’est nouée assez rapidement avec Belcenter. « Bien vite qu’on puisse passer à 100% chez Belcenter », conclut Aymen Ben Naceur.

 

Comment pouvons-nous vous aider ?